Pol. Ind. Valle del Cinca, 15-32, Barbastro, Huesca

info[@]noguerosomontano.com | Téléphone : 974 311 648

BRASAS PARA AROMATIZAR

Huiles aromatisées II

La semaine dernière, nous avons partagé avec vous plusieurs suggestions pour aromatiser les huiles d’olive extra vierge et jouer avec la large gamme de saveurs offertes par les herbes aromatiques et autres condiments dans la cuisine. Cette semaine, toujours dans la même lignée, nous vous proposons deux nouvelles suggestions pour donner une touche particulière à vos plats: les huiles de romarin fumé.

Aujourd’hui, le monde de la cuisine ne cesse de progresser en termes de créativité et d’innovation, mais la tradition, les bases de la cuisine sont toujours bien présentes à l’esprit. En fait, de nombreuses cuisines d’avant-garde sont basées sur la cuisine traditionnelle et un exemple clair de cette recherche de la saveur traditionnelle dans la cuisine d’aujourd’hui se trouve dans les différentes formules développées par les chefs les plus curieux pour donner à leurs créations les notes fumées que nous aimons tant et qui nous rappellent les plats préparés dans les cuisines à feu direct : huile de charbon de bois et huile de romarin fumé.

Le système de préparation de ces huiles est semblable à celui des autres huiles aromatisées, déjà expliqué dans d’autres publications, et consiste à faire une infusion : la méthode habituelle pour ajouter des arômes et des saveurs aux huiles et autres liquides.

Pour faire de l’huile de romarin fumé, le romarin doit d’abord être fumé, puis transféré dans l’huile d’olive extra vierge. Pour ce faire, rien de plus facile que de brûler l’herbe aromatique et de la faire macérer avec le jus d’olive.

Laissez reposer pendant une dizaine d’heures et filtrez-la à travers une passoire fine. Si l’huile de romarin fumé est trop forte, on peut la réduire en ajoutant plus d’huile d’olive (la même) ; si elle est trop molle, on peut la faire macérer à nouveau avec plus de romarin.

Pour fabriquer cette huile de charbon de bois, vous avez simplement besoin de deux ingrédients : de l’huile et du charbon de bois. La proportion de chaque élément est généralement d’environ 500 millilitres d’huile d’olive extra vierge et de cinq ou six morceaux de charbon de bois, en fonction de leur taille et de l’intensité du goût que vous souhaitez obtenir.

Pour commencer, il faut allumer le charbon de bois, et une fois qu’il a brûlé et s’est transformé en braises, il faut le placer dans l’huile d’olive extra vierge dans un récipient couvert et le laisser reposer pendant au moins douze heures.

Enfin, nous passons l’huile dans une étamine ou une passoire en tissu très dense afin qu’elle passe sans aucun résidu de charbon de bois.

L’huile de charbon de bois et l’huile de romarin fumé peuvent toutes deux être utilisées pour l’assaisonnement à cru, mais aussi pour la cuisson. Vous trouverez certainement de nombreuses façons d’en tirer le meilleur parti et vous apprécierez ce nouvel assaisonnement maison qui apportera la saveur de charbon de bois à vos plats.

Il faut dire que ces infusions peuvent être réalisées avec différents types d’huile, mais nous savons tous que l’huile d’olive extra vierge est la meilleure option car c’est l’huile qui présente la meilleure qualité organoleptique et nutritionnelle. En outre, nous vous encourageons à expérimenter les différentes variétés d’olives utilisées pour élaborer l’AOVE Somontano afin de choisir celle qui vous intéresse le plus et d’approfondir les arômes et les saveurs que vous souhaitez ajouter à vos plats, qu’il s’agisse de légumes, de poisson, de viande, etc.

Oh, et n’oubliez pas de garder vos huiles bien fermées et à l’abri de la lumière!

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *